La préservation de la qualité de l’eau dans le monde suscite l’ouverture de marchés mondiaux

with audio embeded

Fondation Canada-Israel pour la recherche et le development industrielsLa préservation de la qualité de l’eau dans le monde suscite l’ouverture de marchés mondiaux

Un nouveau système de vérification de la qualité de l’eau promet des millions de dollars en nouvelles ventes

L’entreprise canadienne: Real Tech Inc.

L’entreprise israélienne: Mekorot

Secteur: Environnement

Challenge

Chaque jour, des millions de personnes boivent l’eau du robinet de leur cuisine, persuadées que cette eau est potable. Les tragédies telles que la contamination mortelle de l’eau de Walkerton (Ontario, Canada) par le colibacille, en mai 2000, nous rappellent à quel point il est urgent de nous occuper activement de la salubrité de l’eau potable. Cet incident a causé sept morts et fait hospitaliser des centaines de personnes. Il a fini par coûter plus de 64 millions de dollars. Malheureusement, il ne s’agit pas d’un incident unique. On estime qu’en 2011 aux États-Unis, près de 10 000 tonnes de produits chimiques se sont déversés dans l’eau potable. Ces incidents dangereux, et d’autres encore, ont incité deux entreprises, une canadienne et une israélienne, à s’unir pour créer un système de surveillance qui protège l’eau potable de toute contamination.

Objectif

Grâce à la contribution du Programme de collaboration Ontario-Israël de la FCIRDI, ce projet bilatéral de R et D a réun:

  • Real Tech Inc., une entreprise canadienne lauréate d’un prix d’excellence pour avoir créé une gamme d’analyseurs portatifs qui permettent de vérifier la qualité de l’eau en temps réel; et
  • Mekorot, la compagnie des eaux israélienne qui assure 80 p.cent de l’approvisionnement en eau du pays.

Ces deux entreprises ont collaboré à la création d’un logiciel sur mesure pour les solutions de surveillance en temps réel de Real Tech, qui reposent sur une technologie d’absorption des rayons ultraviolets (UV). Utilisant la lumière pour évaluer la qualité de l’eau, ces systèmes y détectent rapidement, entre autres, les contaminants organiques et les nitrates. Si les essais sont concluants, Mekorot envisagera d’adapter cette technologie canadienne en fonction de ses besoins particuliers et d’installer les systèmes dans tout le réseau d’approvisionnement en eau du pays. La compagnie des eaux utilise déjà de nombreux instruments pour surveiller la salubrité de l’eau potable, mais cherche continuellement à renforcer ses capacités de détection des contaminants.

Le partenariat tissé entre Mekorot et Real Tech, mettant à profit leur expertise commune en R et D, a débouché sur la création d’algorithmes de vérification de la qualité de l’eau. L’équipe a intégré ces procédures séquentielles dans le logiciel de gestion du système de surveillance par rayons UV de Real Tech. Les essais préliminaires sur le terrain ont donné de remarquables résultats.

Résultats

Jodi Glover, PDG, Real Tech

« Nous sommes très reconnaissants à la FCIRDI de nous avoir fourni son financement et ses conseils, ce qui nous a permis d’entrer en partenariat avec Mekorot. Comme notre entreprise est en pleine croissance, ce soutien a un impact énorme : il nous a permis d’innover et nous a ouvert de nouveaux débouchés sur les marchés mondiaux. Le développement technique et commercial découlant de ce partenariat aura pour effet non seulement de favoriser la croissance de notre entreprise et de créer environ sept emplois, mais aussi d’améliorer la salubrité et la qualité de l’eau pour notre vaste clientèle. Nous sommes impatients de présenter cette nouvelle solution à nos clients dans plus de 40 pays. Grâce aux excellents résultats de ce projet, nous avons pu fournir des systèmes de vérification de la qualité de l’eau au gouvernement de l’Inde. Ce partenariat qu’a parrainé la FCIRDI nous aide à réaliser notre vision, qui est d’améliorer la qualité de l’eau dans le monde entier.”

Avraham Ben Yossef, vice-président, Ingénierie et technologies, Mekorot

“La compagnie des eaux israélienne, Mekorot, accorde une grande importance à la conception et à la mise en œuvre de technologies novatrices. Elle a fondé WaTech®, un centre qui sert de plateforme pour la formation de partenariats entre Mekorot et de jeunes entreprises, des entrepreneurs, des universitaires
et des sociétés bien établies. Grâce au soutien de la FCIRDI, les capacités technologiques de Mekorot se sont enrichies d’un nouvel outil de vérification de la qualité de l’eau. Si les essais donnent de bons résultats, les opérateurs de nos usines de traitement d’eau pourront améliorer la vérification de la salubrité de l’eau potable en Israël de manière suivie, atténuer les dangers de contamination et intervenir immédiatement s’il y a lieu. Nous serons également en mesure d’améliorer la salubrité de notre approvisionnement en eau et la sécurité de nos citoyens, ce qui constitue la priorité numéro un de Mekorot. Cette nouvelle technologie, une fois son efficacité avérée, nous aidera aussi à réduire le coût global de surveillance de la qualité de l’eau, ce qui maximisera plus encore nos ressources.