Proposition de valeur

Fortes d’un partenariat dont l’ensemble est supérieur à la somme de ses parties, les entreprises canadiennes et israéliennes soutenues par la FCIRDI conjuguent des technologies, des compétences et d’autres ressources complémentaires pour mettre au point des innovations. Les avantages pour les économies des deux pays sont considérables, les récentes innovations étant acquises par des clients ailleurs qu’au Canada et en Israël. Les partenariats bilatéraux menés par l’industrie stimulent les activités commerciales, ouvrent de nouveaux marchés et augmentent le commerce et les exportations.

Les entreprises canadiennes et israéliennes soulignent que les partenariats technologiques soutenus par la FCIRDI les ont aidées à se positionner au sein de marchés émergents, comme l’Inde, la Chine et le Brésil, ainsi qu’aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Europe et en Asie. De tels partenariats ne permettent pas seulement la création d’un ou deux produits. Ils confèrent aux entreprises participantes un avantage concurrentiel durable et leur ouvrent des possibilités d’affaires à long terme sur de nouveaux marchés. C’est l’un des points saillants de la proposition de valeur de la FCIRDI et de sa feuille de route.

Peut-être plus remarquable encore : depuis les tout débuts, la FCIRDI récolte ces résultats, qui font état de la qualité exceptionnelle des projets, moyennant une modeste contribution annuelle d’un million de dollars de la part des gouvernements du Canada et d’Israël. Si les résultats de chaque projet constituent une réussite, c’est la somme de ces résultats qui rend compte du pouvoir des partenariats bilatéraux de R et D. Au cours des 20 dernières années, la FCIRDI a investi 50 millions de dollars dans la mise en œuvre de projets bilatéraux de R et D, lesquels ont généré des centaines de millions de dollars en valeur économique pour le Canada et Israël.

Il est difficile de trouver un tel effet multiplicateur dans l’économie actuelle. Celui-ci met en lumière l’important effet de levier et le rendement considérable obtenus moyennant de modestes investissements de la FCIRDI.

  • Les projets financés par la FCIRDI se traduisent aussi par des avantages sociaux pour les deux pays. À titre d’exemple, la FCIRDI est fière d’appuyer des projets ayant pour objectifs :
  • d’aider les scientifiques à améliorer l’étude des risques sismiques et à minimiser les dégâts causés par les grands séismes;
  • de concevoir des voitures qui consomment moins de carburant, tout en minimisant les émissions des gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement de la planète;
  • de transformer l’eau de mer en eau douce de façon à parer à la pénurie mondiale d’eau, source de vie, et de procurer de nouvelles sources d’eau pouvant servir à l’agriculture ou à la mise en valeur des terres;
  • de mettre au point de nouvelles technologies en vue d’améliorer le dépistage, le diagnostic et le traitement de maladies comme le cancer.

La réussite de la fondation peut être mesurée en fonction des nombreux avantages économiques et sociaux qu’elle a offerts au Canada et à Israël. La FCIRDI engendre une valeur économique, en plus d’aider à bâtir des entreprises résilientes, à créer des emplois et à ouvrir de nouveaux marchés aux entrepreneurs canadiens et israéliens. En raison de son rendement antérieur éprouvé pour établir des partenariats technologiques entre les entreprises du Canada et d’Israël, la FCIRDI a servi de modèle pour la création d’ISTPCanada et inspiré sa réussite croissante dans l’élaboration de programmes de collaboration entre le Canada et l’Inde, la Chine et le Brésil.

On se doit de reconnaître l’importance des partenariats technologiques et du solide programme de la FCIRDI, alors que le Canada et Israël s’efforcent de conquérir des marchés lucratifs au-delà de leurs frontières, pour développer leurs économies nationales. Comme le démontrent les résultats et l’impact de la FCIRDI à ce jour, ces partenariats constituent des leviers économiques hautement efficaces, tout en ouvrant des marchés étrangers et en générant une valeur de loin supérieure aux sommes investies dans les projets par la FCIRDI.