Catalyzing Wireless Innovation

New R&D Expertise Drives Long-Term Commercial Success

Le savoir-faire acquis dans le cadre d’un projet de R et D, garant d’un succès commercial durable

L’entreprise canadienne: SiGe Semiconductor (maintenant Skyworks Solutions, Inc.)

L’entreprise israélienne: Altair Semiconductor

Secteur: Technologies de l’information et des communications (TIC)

Opportunités

Dans nos sociétés technologisées, les utilisateurs d’appareils mobiles tiennent la connectivité sans fil pour acquise. Il semble aller de soi que téléphones intelligents, tab lettes et ordinateurs portables se connectent instantanément à un réseau ou à Internet. C’est le système standard WiFi® qui rend cet accès sans fil possible, mais il s’agit d’un système de courte portée qui ne permet qu’aux utilisateurs se trouvant dans un rayon de quelques centaines de mètres du point de service sans fil de se connecter. En 2008, l’avènement prochain de l’interopérabilité mondiale des accès d’hyperfréquences (WiMAX), une technologie de nouvelle génération offrant une connectivité sans fil renforcée, faisait grand bruit dans le monde technique. Ce système de longue portée devait permettre un accès Internet à plusieurs kilomètres de distance. Les entreprises du monde entier, conscientes des améliorations qu’était susceptible d’apporter cette nouvelle norme de communication en termes de capacité et d’expérience client, se sont aussitôt attelées à surmonter les difficultés techniques qui empêchaient son implantation. Parmi les principaux obstacles: la puissance exigée par la transmission de données et la réception dans un rayon de connectivité sans fil étendu. Deux entreprises israélienne et canadienne ont voulu relever le défi et mettre au point une solution WiMAX intégrée affichant une puissance et une efficience accrues. Bien que les avantages de WiMAX se soient quelque peu estompés avec l’adoption de la technologie LTE (évolution à long terme) à titre de norme de communication sans fil de quatrième génération, les deux entreprises ont retiré des avantages durables de leur collaboration.

Objectif

Avec l’aide du Programme de collaboration Ontario-Israël géré par la FCIRDI, ce projet de R et D a réuni:

  • l’entreprise israélienne Altair Semiconductor, un chef de file dans le développement de jeux de puces 4G/LTE de petite taille, peu gourmandes en énergie et extrêmement performantes; et
  • la multinationale SiGe Semiconductor (maintenant Skyworks Solutions,Inc.), un concepteur de semiconducteurs analogues de haute capacité qui compte une équipe de R et D au Canada.

Les entreprises souhaitaient fabriquer un amplificateur de puissance à haut rendement (un appareil servant à amplifier la puissance d’un signal électrique) qui intègre la norme de communication WiMAX dans les appareils mobiles portables. SiGe s’est chargée de la conception, du prototypage et de la mise à l’essai des différentes versions de l’amplificateur, tandis qu’Altair a évalué les prototypes de SiGe et les a intégrés dans ses solutions.

Résultats

Les enseignements tirés de ce projet de R et D de la FCIRDI ont ouvert de nouveaux débouchés aux deux entreprises.

Steve Kovacic, ancien directeur technique, SiGe Semiconductor; directeur des technologies, Skyworks Solutions, Inc.

« Conséquence directe de notre projet financé par la FCIRDI, SiGe a accru de 30 p. cent sa part du marché des amplificateurs de puissance WIFI pour ports USB d’ordinateurs portables, dégageant des revenus de 10 millions de dollars par an. Ce succès a joué en faveur de son acquisition par Skyworks Solutions en 2011. La transaction au montant de 290 millions de dollars nous a permis de conserver notre bassin de talents à Ottawa et de renforcer les capacités de notre équipe. Au moment de son acquisition, SiGe avait livré pour quelque 400 millions de dollars en solutions technologiques sans fil. La FCIRDI a été un facteur essentiel de notre réussite. Nous voulions doter nos amplificateurs d’une puissance radioélectrique dépassant tout ce que nous avions conçu jusqu’alors. En poursuivant ce but, nous avons mieux compris les limites de notre technologie, ce qui nous a obligés à redoubler de créativité. Résultat : nous avons mis au point une méthode novatrice qui réduit de moitié l’étape de la conception et les coûts. Grâce à ces acquis, nous réalisons des économies annuelles de l’ordre de 200 000 $. À l’heure actuelle, Skyworks prévoit réaliser un chiffre d’affaires de 718 millions de dollars au quatrième trimestre de l’exercice.”

David Hasenfeld, directeur financier, Altair Semiconductor

“Ce projet financé par la FCIRDI a permis à notre entreprise d’acquérir un nouveau savoir-faire et une expérience utile en matière de technologie d’amplification de puissance. Bien que ce projet ait porté sur le WiMAX, nous appliquons les connaissances acquises à plusieurs autres secteurs technologiques dans lesquels nous travaillons. Notre collaboration avec SiGe a accéléré notre virage vers la technologie LTE.”